Plantamitié

Bienvenue sur Plantamitié , pour parler plantes mais pas seulement
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Parasites et maladies au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:02




Vous le savez, je préfère traiter les plantes naturellement que par des produits qui vont nous empoisonner par ailleurs, néanmoins, j'ai quand même tenu à laisser les traitements notés en bas de chaque dossier pour que vous puissiez comparer avec les conseils pas toujours judicieux des employés de jardineries.

Ces dossiers peuvent nous être utiles pour identifier rapidement une maladie, après à nous de faire des recherches plus profondes sur le net, les sites ne manquent pas.

sources: http://jardin-de-veronique.net/Plantes/DiversPlantes/parasites.asp?Table=parasites

Parasites du Jardin

Pourquoi y-a-t'il des parasites sur les plantes ?
Les maladies apparaissent pour deux raisons principales: agressions par des animaux (surtout insectes et mollusques) ou par des agents pathogènes (virus, champignons, bactéries).

Ces agressions seront aggravées si les conditions de culture ne sont pas optimales.
Il faut en effet respecter certaines règles, à savoir:

Donner à chacune les soins qu'elle réclame évident, non?
Ensuite, ne pas planter trop serré ni trop concentré en plantes d'une même espèce, cela facilite la contagion.
Et enfin, garder les plates-bandes propres de tout déchet ou débris.

Si, malgré tous vos soins, vos plantes sont malades, il vous faut tout d'abord identifier la maladie puis la traiter avec la technique ou le produit approprié.
Vous trouverez ci-dessous un descriptif des maladies les plus courantes ainsi que le nom du produit de base à utiliser (c'est celui qui apparaît en tout petit dans la composition, sur l'emballage).Prenez toujours garde de bien respecter les doses et les précautions d'emploi.

Acariens
Aleurodes
Anthracnose
Balai de Sorcière
Botrytis
Brûlures
Campagnols
Carences
Chancres
Chenilles
Chlorose
Cochenilles
Corail
Coups de Froid
Courtilière
Eclatement de l'Ecorce
Eclatement des Fruits
Flétrissement
Fleurs Avortées
Fonte des Semis
Fumagine
Galle du Collet
Guêpes
Hannetons
Lapins
Limaces et Escargots
Loir et Lérot
Mildiou
Mineuses
Monilia
Mulots
Mycoplasmes
Nématodes
Noctuelles
Oïdium
Oiseaux
Perce-oreille
Pourriture du Collet
Pourriture Grise
Pucerons
Punaises
Rongeurs
Rouille
Scolytes
Taupe
Taupins
Tavelure
Thrips
Tipules
Tordeuses
Ver Blanc
Ver Gris
Viroses


Acariens
Description : Appelés aussi araignées rouges, ce sont des animaux minuscules à 8 pattes jaunes ou rouges le plus souvent. Ils dépassent rarement 1/2 mm de longueur, mais ils vivent en colonies nombreuses et tissent parfois des toiles très caractéristiques. Les dégâts viennent essentiellement des piqûres sur le limbe.
Observations : Déformation et boursouflure du feuillage qui se décolore. Nombreuses traces de piqûres, notamment à la face inférieure du limbe. Blanchiment du feuillage qui prend un aspect plombé, puis dessèchement rapide des rameaux.
Plantes préférées : Arbres fruitiers, vigne, conifères (notamment les sapins), hortensias, haricots, rosiers, dahlias, fraisiers, palmiers, etc.
Période d'apparition : Dès la mi-mai et jusqu'à la fin de l'été.

Apparition favorisée par : La chaleur, la sécheresse, le plein soleil.
Traitement : Pulvérisations d'acaricides spécifiques dès les premiers beaux jours répéter tous les 15 jours environ.
Petit plus...: Les traitements d'hiver sont très efficaces, car ils détruisent les œufs. Pendant la végétation, utilisez de préférence un produit ne détruisant pas les abeilles (à base de dicofol par exemple). Des bassinages réguliers sur le feuillage freinent les invasions.



Aleurodes
Description : On les appelle aussi mouches blanches, bien qu'il ne s'agisse pas vraiment de mouches, mais de petits homoptères de 3 mm de long environ qui se développent en abondance. La femelle pique la plante pour maintenir sa ponte avec une substance collante. Les dégâts sont plus d'ordres inesthétiques que techniques, mais il y a des risques certains d'apparition de fumagine (sorte de charbon collant).
Observations : Plante collante, envahissement total de votre plante par les insectes, revêtement de fumagine.
Plantes préférées : Essentiellement les cultures sous abri, mais aussi certains légumes comme les choux, haricots, tomates, concombres, melons.
Période d'apparition : Toute l'année, notamment pour les cultures sous serre, au jardin de mai à septembre.
Apparition favorisée par : La chaleur humide, l'atmosphère confinée.
Traitement : Les pyréthrinoïdes de synthèse pulvérisés dès l'apparition des premiers insectes sont efficaces. En cas d'invasion grave, mieux vaut éliminer la plante et la brûler.
Petit plus...: Les aleurodes deviennent vite résistants aux insecticides, changez donc de préparation régulièrement, afin d'éviter tout risque d'accoutumance.


Anthracnose
Description : C'est une maladie cryptogamique caractérisée par la présence de nombreuses taches brunes qui virent ensuite au noir. L'ensemble de la plante est généralement attaqué.
Observations : Les taches très nombreuses affaiblissent complètement la plante, le feuillage tombe prématurément.
Plantes préférées : Saules, pois, cerisiers, platanes, groseilliers, framboisiers, melons, laitues, tomates…
Période d'apparition : En cours de culture, généralement au printemps.
Apparition favorisée par : Humidité stagnante.
Traitement : Seules les interventions préventives au tout début de la végétation, avec des produits à base de cuivre sont efficaces. Répétez les traitements tous les 8 jours jusqu'en mai.
Petit plus...: Pour les plantes ligneuses, une taille sévère (avec destruction des rameaux coupés par le feu) est assez efficace, notamment pour le saule pleureur.



Balai de Sorcière
Description : Maladie cryptogamique due à plusieurs sortes de champignons, qui provoquent un développement anarchique de brindilles grêles.
Observations : Végétation anormale avec surabondance de petits rameaux se développant en un même point. Ils dessèchent rapidement de même que le feuillage.
Plantes préférées : Prunus, bouleaux et conifères
Période d'apparition : En cours de végétation.
Apparition favorisée par : Une mauvaise végétation de la plante.
Traitement : il n'existe pas d'action chimique efficace. On conseille simplement de couper les parties atteintes et de bien enduire la plaie de coupe d'un mastic cicatrisant.
Petit plus...: Apportez régulièrement des engrais complets pour éviter un trouble végétatif favorable au développement des balais de sorcières.


Botrytis
Description : C'est le nom scientifique de la "pourriture grise".
Cette maladie cryptogamique est très caractéristique par le feutrage grisâtre qu'elle laisse sur les feuilles, comme une moisissure à la texture du velours.
Observations : Le mycélium du champignon envahit le feuillage qui se recroqueville et se dessèche alors très rapidement.
Plantes préférées : Chrysanthèmes, tomates, laitues, pommes de terre, etc.
Période d'apparition : Dès avril et jusqu'à septembre.
Apparition favorisée par : Forte humidité, avec traces persistantes sur le feuillage. Très virulent en cultures sous abri.
Traitement : Des fongicides spécifiques contre les pourritures comme le Rovral, donnent les meilleurs résultats, mais il est conseillé de les appliquer en prévention lorsque les conditions favorables au développement de la maladie apparaissent.
Petit plus...: Dans les cultures sous abri, n'hésitez pas à aérer au maximum, voire à ventiler dans les serres, car les attaques sont beaucoup plus virulentes.



Brûlures
Description : Dues à de nombreux facteurs (soleil trop fort, excès d'engrais, traces d'herbicide, etc.), elles peuvent ressembler au dégât d'un ravageur.
Observations : Les feuilles brunissent par plaques, généralement sur les rebords, puis s'enroulent en se vrillant.
Plantes préférées : Toutes.
Apparition favorisée par : Cultures mal exposées, mauvais compost de semis ou de repiquage, serre sans ombrage, traitement herbicide mal effectué, pollution atmosphérique, notamment.
Traitement : La seule solution est l'arrosage en grande quantité pour les excès d'engrais et la présence d'herbicide. Sinon, il n'y a rien à faire.
Petit plus...: Pensez plus souvent aux brûlures devant un cas assez inexplicable, et surtout recherchez les causes possibles



Campagnols
Description : Il existe deux espèces de ces rongeurs dont les dégâts sont assez similaires. Le campagnol terrestre est plus gros que le campagnol des champs. Animaux timides, leur observation est assez difficile.
Observations : Racines et collets rongés, légumes racines dérobés dans les potagers
Plantes préférées : Betteraves, pommes de terre, carottes, navets, céréales, arbres fruitiers.
Période d'apparition : Au printemps sur les cultures en place, en hiver sur les arbres.
Apparition favorisée par : La nuit, présence de friches et de fossés, hiver doux.
Traitement : Appâts avec des anticoagulants à base de chlorophacinone, ou de crimidine. On utilise généralement des grains dé blé comme support. Les appâts doivent être placés dans les terriers, ou à l’intérieur de tuyaux en plastique à proximité des cultures, les campagnols ne mangeant qu’à l’abri.
Petit plus...: Ne touchez jamais directement aux appâts, renouvelez-les régulièrement. Cette technique de lutte élimine aussi les mulots dont les dégâts sont assez similaires.



Carences
Description : Manque d'un élément minéral important dans le sol, les carences ne sont pas de véritables maladies, mais des affections liées à des erreurs culturales. Il suffit bien souvent de faire un apport d'engrais comp1et pour que la plante retrouve son équilibre.
Observations : Décoloration à partir de la nervure avec blanchiment du limbe, puis rougissement (carence en azote).
Plantes préférées : Toutes, surtout les espèces à feuillage important.
Apparition favorisée par : Sols sans humus, trop argileux, trop lourds, humides et mal aérés.
Traitement : Apportez des engrais azotés à action immédiate (nitrates, engrais coup de fouet), sans en exagérer la dose. Procédez également à une analyse de votre sol.
Petit plus...: Utilisez régulièrement des engrais complets (bien dosés, ils apportent tous les éléments) et ne négligez pas les apports de matières organiques à l'automne.



Chancres
Description : Maladie cryptogamique (il existe aussi des chancres bactériens) provoquant le creusement des tiges et même de certaines grosses branches.
Observations : L'écorce se boursoufle et se craquelle. La maladie gagne rapidement l'ensemble de la plante qui meurt. La plante réagit souvent par des ,développements de tissus en forme de renflements comme des grosses tumeurs.
Plantes préférées : Surtout le pommier, mais aussi le prunier, le charme, le sorbier, l'aubépine, l'érable, le frêne, le bouleau, le hêtre et le rosier.
Période d'apparition : En cours de végétation.
Apparition favorisée par : Des plaies, des piqûres, et un temps doux et humide.
Traitement : il faut gratter la plaie jusqu'à retrouver le vivant (bien clair, sans taches). Les rameaux vraiment atteints seront coupés et brûlés. Protégez les plaies de taille avec des mastics cicatrisants.
Petit plus...: Pulvérisez de la bouillie bordelaise au moment de la chute des feuilles, cela évite la dispersion des chancres.



Chenilles
Description : Larves de divers papillons (bombyx, cheimatobie, piéride, etc.), les chenilles arpentent les feuilles, croquant le limbe qu'elles peuvent dévorer entièrement. Certaines sont très spectaculaires, d'autres plus discrètes se protègent sous les feuilles.
Observations : Nombreux trous dans le feuillage, et même défoliation parfois complète, seules les nervures résistent à l'appétit des chenilles.
Plantes préférées : Quasiment toutes, mais surtout les arbres, les arbustes.
Période d'apparition : D'avril à septembre, au moment où les feuilles sont bien développées.
Apparition favorisée par : Temps doux et ensoleillé, humidité moyenne. Un printemps pas trop froid est très propice aux attaques de chenilles.
Traitement : Dès le début des dégâts, pulvérisation d'insecticides de contact, ou agissant par ingestion. A moins d'une infestation très importante ou d'attaque sur les grands arbres, la lutte est assez facile et efficace.
Petit plus...: Il existe un produit « biologique » efficace sur de nombreuses chenilles : le bacillus thuringiensis. Commercialisé sous le nom de Bactospéine, c'est le seul produit de ce type actuellement proposé, mais il a l'avantage d'être très spécifique.


Dernière édition par Marie le Lun 12 Mar - 16:49, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:06

Chlorose
Description : C'est la carence en fer, très caractéristique dans les sols calcaires.
Observations : Jaunissement complet de la feuille, mais les nervures restent vertes.
Plantes préférées : La plupart des plantes dites acidophiles : camélias, azalées, rhododendrons, poiriers, magnolias, mais aussi rosiers, hortensias, etc.
Apparition favorisée par : La présence de calcaire actif dans le sol qui empêche l'assimilation du fer par les plantes.
Traitement : Incorporation dans le sol ou pulvérisation sur le feuillage de chélates de fer (Séquestrène).
Petit plus...: il est bien préférable d'empêcher la chlorose que de la guérir, en rééquilibrant le pH du sol par des apports de matière organique acide (tourbe blonde, terre de bruyère).



Cochenilles
Description : Se présentant comme des petites pustules agglutinées le long des nervures a la surface inférieure de la feuille, les cochenilles sont des insectes piqueurs-suceurs protégés par une carapace cireuse. Immobiles, elles se reconnaissent aussi par leur texture collante. La taille moyenne d'une cochenille est de 3 à 5 mm environ.
Observations : En s'alimentant de la sève, les cochenilles ralentissent la végétation, mais elles injectent aussi dans la plante une salive plus ou moins toxine qui peut aboutir au dessèchement de rameaux complets. Leurs sécrétions collantes (appelées miellat) favorise l'apparition de la fumagine.
Plantes préférées : Les arbres fruitiers, les agrumes, les lauriers, les plantes grasses, les palmiers, les hortensias, etc.
Période d'apparition : Pratiquement toute l'année. C'est souvent en hiver que l'on remarque le mieux la présence de ces hôtes indésirables.
Apparition favorisée par : Un certain affaiblissement de la plante, une atmosphère assez chaude.
Traitement : il est assez difficile de traiter pendant la végétation, la carapace protégeant bien l'insecte. Les traitements d'hiver avec des produits huileux sont les plus efficaces. Il faut les répéter au moins deux ou trois fois pour éliminer toute la colonie.
Petit plus...: N'attendez pas que la plante soit envahie, et décollez les cochenilles dès leur apparition avec le bout d'un ongle, ou un petit coton tige imbibé d'alcool. Ensuite, pulvérisez un insecticide classique afin d'éviter une nouvelle pullulation.



Corail
Description : Maladie cryptogamique dont les symptômes peuvent faire penser à une rouille. Elle tient son nom du fait qu'elle colore en rougeâtre les rameaux atteints, au stade final de son
Observations : Dessèchement brutal des branches avec apparition d'une grande quantité de petites pustules brunes qui en éclatant libèrent une poudre rouge (spores). La mort de la plante est assez rapide.
Plantes préférées : Marronnier, aulne, aubépine, peuplier, pin, albizzia, tilleul, magnolia, groseillier, figuier, etc.
Période d'apparition : Présents dans le jardin de juillet à septembre.
Présents sous abri d'octobre à juin. Pendant la végétation.
Apparition favorisée par : L'humidité entraîne une contamination rapide. On voit le corail surtout sur les plantes malades, chétives ou dépérissantes.
Traitement : Traitement : il n'existe pas d'action chimique efficace. Il faut simplement couper et brûler les parties atteintes.
Petit plus...: développement. Evitez surtout de laisser des plaies ouvertes sur les arbres sensibles. Enduisez bien les coupes de taille avec un produit cicatrisant. Après une attaque, donnez de l'engrais à la plante pour stimuler sa végétation et sa reprise.



Coups de Froid
Description : Une plante sortie trop tôt au printemps, une gelée tardive, un courant d'air peuvent anéantir une plante en quelques jours seulement.
Observations : Blanchiment des jeunes feuilles qui retombent mollement le long de la tige et se flétrissent rapidement.
Plantes préférées : Surtout les jeunes plants d'annuelles, les espèces méditerranéennes ou moyennement rustiques.
Apparition favorisée par : Un début de reprise de végétation suivi d'un coup de froid brutal est le cas le plus courant.
Traitement : Rien à faire qu'à laisser agir la nature en espérant que le cœur la plante n'est pas touché et qu'elle repartira.
Petit plus...: Ne vous laissez pas piéger par les premiers rayons solaires de mars, et attendez au moins avril/mai avant de planter au dehors des fleurs fragiles.



Courtilière
Description : Insecte appelé aussi « taupe-grillon-», on l’observe assez rarement car la courtilière reste en permanence enfouie dans le sol. Elle est pourtant facile à reconnaître avec sa carapace et ses grosses pattes pelleteuses.
Observations : Plantes coupées net au niveau du collet, du bulbe, du rhizome ou du tubercule.
Plantes préférées : Surtout les légumes, en particulier les plants nouvellement repiqués. Les fraisiers sont aussi très sensibles, de même que les massifs d’annuelles ou de bulbeuses.
Période d'apparition : Surtout d'avril à juin, mais les dégâts sont possibles toute année.
Apparition favorisée par : Sol sableux, terres bien travaillées, riches en vers.
Traitement : Au moment du semis, des repiquages ou de la plantation, enfouissez légèrement dans le sol des insecticides granulés contenant du lindane par exemple.
Petit plus...: Epandez vos granulés insecticides de préférence le soir, et sur un sol légèrement humide. Les courtilières agissent surtout la nuit et le produit se disperse mieux avec l’humidité.



Eclatement de l'Ecorce
Description : Il s'agit surtout d'une maladie d'ordre physiologique, aucun agent pathogène n'intervenant dans ce trouble qui peut être grave pour la plante.
Observations : Fissure longitudinale de l'écorce avec éclatement des tissus et ensuite chancre profond puis mort de l'arbre.
Plantes préférées : La plupart des arbres feuillus, mais surtout les pruniers et cerisiers.
Période d'apparition : En cours de végétation.
Apparition favorisée par : Un sol carencé, une terre trop lourde, trop humide.
Traitement : La seule solution consiste à tenter de refermer la plaie ouverte avec un mastic cicatrisant. Si l'affection atteint une branche secondaire, il est bon de la couper et de bien protéger la plaie.
Petit plus...: Un manque d'eau peut provoquer des affections de ce type chez certains arbres (notamment de jeunes sujets). N'oubliez pas d'arroser copieusement en période de sécheresse à raison de 20 litres par semaine.



Eclatement des Fruits
Description : Généralement provoqué par un accident végétatif, ce n'est pas une véritable maladie, mais l'importance des dégâts est telle qu'il est important de le mentionner.
Observations : La peau du fruit se fend, provoquant une crevasse plus ou moins profonde, et des risques importants de parasitisme secondaire. Généralement la cicatrisation ne se fait pas, le fruit pourrit.
Plantes préférées : Plantes attaquées : pommiers, poiriers, pruniers, tomates.
Période d'apparition : Au moment du développement du fruit et de son approche de la maturité.
Apparition favorisée par : Un excès d'humidité, ou de sécheresse, une croissance irrégulière.
Traitement : N'apportez plus d'engrais lorsque les fruits sont déjà formés, ne laissez pas le sol se dessécher complètement. Evitez les grandes irrigations.
Petit plus...: Récoltez rapidement les fruits qui éclatent, cela évitera d'attirer certains ennemis et surtout des maladies graves d'origine cryptogamique. Binez régulièrement autour des plantes pour décompacter le sol.



Flétrissement
Description : Diverses maladies peuvent provoquer des flétrissements brutaux, comme la verticilliose, la fusariose, etc. Mais il existe aussi des affections d'origine bactérienne, très graves et contagieuses.
Observations : Dessèchement subit d'une ou plusieurs pousses qui meurent rapidement. Le mal gagne l'ensemble de la plante qui brunit et meurt.
Plantes préférées : Oeillets, clématites, dahlias, chrysanthèmes, etc.
Période d'apparition : Pendant la végétation, souvent juste au moment de la floraison.
Apparition favorisée par : Blessures (même légères) sur la plante.
Traitement : Pas de lutte efficace contre les maladies bactériennes.
Petit plus...: Arrachez et brûlez les plantes malades, ne cultivez pas de sujets de la même espèce pendant au moins un an au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:09

Fleurs Avortées
Description : Généralement due à plusieurs sortes de virus, cette maladie empêche les boutons de s'épanouir complètement. Il peut aussi s'agir d'un froid subit, de courants d'air, d'une mauvaise exposition ou de carences dans le sol.
Observations : Les boutons se dessèchent sur les plantes sans que les fleurs s'ouvrent, puis finalement ils tombent.
Plantes préférées : Camélia, lis, narcisses, tulipes, hibiscus, etc.
Période d'apparition : Pendant la végétation.
Apparition favorisée par : Mauvaises conditions de culture, plante mal adaptée au sol ou au climat, terre trop lourde.
Traitement : Aucune action directe sur la cause du mal. Il faut transplanter les plantes atteintes. Si les symptômes persistent, c'est une maladie à virus incurable, détruisez alors les plantes.
Petit plus...: L'avortement des fleurs peut aussi venir d'une mauvaise transplantation d'un jeune sujet. Dans ce cas, c'est une réaction normale de la plante et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. En revanche, méfiez-vous de ce phénomène sur des végétaux déjà plantés depuis plusieurs années.



Fonte des Semis
Description : Maladie cryptogamique provoquée par de nombreux champignons, elle peut détruire entièrement une culture en quelques Jours seulement.
Observations : Les plantules quelques jours après leur levée pourrissent au ras du sol, brunissent et meurent. Le feuillage se déforme.
Plantes préférées : Quasiment tous les semis, mais surtout les cultures sous abri ou en terrines.
Période d'apparition : Au moment de la levée des graines.
Apparition favorisée par : L'humidité du sol, des gouttelettes d'eau sur le feuillage, la présence importante d'azote, une ambiance confinée.
Traitement : Choisir un compost de semis aussi léger que possible et avec des matériaux « neutres » (sable plus tourbe par moitié, ou vermiculite). Un traitement curatif est possible s'il est fait très tôt avec des fongicides à base de thirame.
Petit plus...: Ne réutilisez jamais le compost de semis, et nettoyez bien les terrines à l'eau de Javel avant de les ensemencer.



Fumagine
Description : Champignon externe au mycélium d'un noir charbonneux, la fumagine est très caractéristique, recouvrant les feuilles et les tiges d'un feutrage noir comme de la suie.
Observations : En recouvrant complètement la feuille de son mycélium, le champignon empêche les fonctions vitales de la plante de se dérouler normalement, et en particulier, respiration et photosynthèse. Il s'ensuit un arrêt brutal de la végétation et la chute des feuilles atteintes.
Plantes préférées : Rosiers, arbres fruitiers, agrumes, chênes, rhododendrons, hortensias, camélias, lauriers, etc.
Période d'apparition : Surtout les étés chauds, mais parfois aussi l'automne quand il fait beau.
Apparition favorisée par : La fumagine n'est pas un vrai parasite, elle se contente de consommer le miellat des pucerons, cochenilles, thrips, etc. Des attaques importantes de ces insectes sont donc les vecteurs de son apparition.
Traitement : il n'y a pas de traitement direct contre la fumagine. La seule solution valable consiste à détruire les insectes qui favorisent son apparition.
Petit plus...: Dès que vous constatez des traces collantes sur les plantes, traitez immédiatement contre les insectes piqueurs. Essayez aussi de nettoyer les rameaux (avec de la bière ou du lait par exemple) si l'attaque n'est que localisée. Coupez les branches recouvertes de fumagine dès l'apparition de la maladie afin d'éviter qu'elle se généralise à toute la plante.



Galle du Collet
Description : Connue aussi sous son nom anglais de « crown gall », c’est une maladie d’origine bactérienne qui provoque un véritable cancer des végétaux. Extrêmement grave, la galle du collet est très difficile à combattre au niveau amateur.
Observations : Boursouflures nombreuses sur les racines pouvant atteindre des dimensions importantes. En vieillissant, elles brunissent et durcissent. La mort de la plante est alors assez rapide.
Plantes préférées : Surtout les arbres et arbustes de la famille des rosacées (les pommiers, poiriers, pruniers, rosiers, aubépines), mais aussi les azalées, dahlias, chrysanthèmes. Cette maladie est inconnue chez les plantes monocotylédones (par exemple les graminées, les tulipes, les iris, etc.…
Apparition favorisée par : Les insectes du sol, les nématodes sont des agents vecteurs.
Les terres humides à l’eau stagnante.
Traitement : Aucun traitement chimique n’est efficace. Seule une longue rotation des cultures avec des plantes non sensibles est valable. Il faut détruire les plantes attaquées.
Petit plus...: Le trempage des jeunes plants dans une solution de fongicide à base de thirame ou de cuivre (que l’on peut incorporer au pralin) a une certaine action préventive. Il faut aussi bien lutter contre les hannetons et les taupins dont les blessures favorisent l’action de la maladie.



Guêpes
Description : Ces insectes tant redoutés pour leur dard venimeux sont plutôt carnivores, mais ils adorent venir prendre un «dessert» sur les fruits bien mûrs.
Observations : Petit trou bien rond, généralement près du pédoncule, avec une sorte de sciure entourant l'orifice. La chair pourrit rapidement autour. Dans certains cas, les guêpes consomment une grande partie de la pulpe, le fruit étant dévoré sur place.
Plantes préférées : Poiriers, pruniers, pêchers, vigne, etc.
Période d'apparition : En plein été.
Apparition favorisée par : Fruits laissés jusqu'à complète maturité gustative sur l'arbre.
Traitement : A ce stade de la végétation, il est impossible d'intervenir chimiquement. La lutte consiste surtout à détecter la présence des nids de guêpes et à les faire détruire par les pompiers. Pour les nids dans le sol, les insecticides classiques à dose massive sont efficaces.
Petit plus...: Récoltez les fruits régulièrement et n'attendez pas qu'ils soient trop mûrs pour les consommer. Attention en cas de pullulation, à ne pas croquer inconsidérément dans les fruits, une piqûre de guêpe dans la bouche ou la gorge est un accident grave.



Hannetons
Description : Surtout connus pour leurs larves (vers blancs), ces gros insectes bruns ou tachés crème et noir consomment les feuilles de certains arbres, de préférence le soir.
Observations : Agglomération d'insectes bourdonnant et volant lourdement, feuilles dévorées, parfois complètement.
Plantes préférées : Erables, marronniers, hêtres, chênes, etc.
Période d'apparition : Attaques cycliques (tous les 3 ans environ), vers le début du mois de mai.
Apparition favorisée par : il faut que la température du sol soit supérieure à 11° C.
Traitement : il est assez difficile de lutter contre les adultes, bien que les insecticides de contact soient efficaces, mais en raison de la taille des plantes attaquées, les pulvérisations sont souvent inefficaces. Il est plus opportun de détruire les larves avec les insecticides du sol (voir ver blanc).
Petit plus...: Enfouissez systématiquement chaque printemps au moment des labours superficiels, des granulés insecticides, afin d'éliminer les hannetons avant qu'ils ne sortent de terre.



Lapins
Description : Affamés en hiver, les lapins de garenne, s'aventurent parfois dans les jardins, notamment dans les régions rurales. Ils viennent grignoter les écorces des jeunes arbres.
Observations : Ecorce profondément rongée au niveau du collet et jusqu'à 10- 15 cm au-dessus du sol. Les plaies ouvertes attirent des ennemis du bois (scolytes et chancres), la végétation est nettement ralentie.
Plantes préférées : Essentiellement les jeunes plantations, et notamment les arbres fruitiers à l'écorce assez tendre. Les résineux sont le plus souvent épargnés par les lapins.
Période d'apparition : Vers la fin de l'hiver, ou dès janvier si le temps est très froid. Dégâts possibles jusqu'en mars.
Apparition favorisée par : Temps froids, neige.
Traitement : il est difficile de lutter directement contre les lapins. On peut protéger les plantes avec des bandelettes plastifiées vendues dans le commerce, que l'on enroule autour des troncs, ou bien badigeonner le pied des arbres avec un fongicide à base de thirame qui agira comme répulsif.
Petit plus...: Vous pouvez essayer de protéger votre jardin de l'intrusion des lapins par un bon grillage, mais il faut l'enfoncer d'au moins 40 cm dans le sol pour que le rempart soit efficace, sinon les rongeurs passeront dessous sans difficulté.


Limaces et Escargots
Description : Ces mollusques gastéropodes sont connus de tous, et il en existe de nombreuses espèces. La petite limace grise (ou loche) est la plus redoutable.
Observations : Les feuilles sont rongées et percées de trous. On reconnaît surtout la présence de ces ravageurs aux traces de mucus qu'ils laissent sur leur passage.
Plantes préférées : Salades, jeunes plantes potagères, plantes de rocaille, plantes vivaces, bulbeuses.
Période d'apparition : Dès le printemps et jusqu'à la fin de l'automne.
Apparition favorisée par : Temps doux et humide. Les attaques, sont beaucoup plus virulentes après une
Pluie.
Traitement : Des appâts de granulés placés à proximité des cultures constituent le moyen de lutte classique et le plus efficace.
Petit plus...: Placer des coupelles contenant de la bière à proximité de vos cultures, les limaces viendront s'y noyer.
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:13

Loir et Lérot
Description : Petits mammifères rongeurs d'une vingtaine de centimètres de longueur (queue comprise). On distingue le lérot du loir à ses yeux cerclés de noir, comme des lunettes, et son pelage plutôt brun (le loir est gris). Ils adorent manger des fruits et viennent parfois même jusque dans les vergers pour se repaître. Généralement farouches, ils préfèrent toutefois la discrétion des greniers et des fruitiers, et l'obscurité de la nuit pour faire leurs dégâts.
Observations : Fruits rongés en partie et en multiples endroits, notamment dans les locaux de conservation. Bruits de pas, la nuit, dans les greniers.
Plantes préférées : Tous les fruits sans exception.
Période d'apparition : En fin d'été et début d'automne.
Apparition favorisée par : Proximité de bois, zone rurale tranquille avec stock de paille
Traitement : Assez délicat car ces animaux sont terriblement méfiants. Il est possible de faire des appâts avec des fruits dans lesquels on injecte des anticoagulants liquides.
Petit plus...: Essayez la banane comme fruit appât, généralement ces petits animaux en raffolent.


Mildiou
Description : Maladie cryptogamique s'étendant très rapidement sur les plantes. On la repère d'abord par de petites taches irrégulières sur le feuillage.
Observations : Très vite les feuilles se déforment et se décolorent pour se dessécher complètement. Les dégâts sont surtout importants sur les fruits et sur les tubercules.
Plantes préférées : Vigne, pommes de terre, tomates, oignons, choux, etc.
Période d'apparition : Dès le début du développement des cultures.
Apparition favorisée par : Température inférieure à 18°, forte humidité. La chaleur stoppe les attaques de mildiou.
Traitement : Pulvérisations préventives au printemps avec des préparations à base de manèbe (généralement vendues sous le nom d'anti-mildiou). Le folpel est aussi très efficace.
Petit plus...: intervenez systématiquement s'il a plu abondamment au printemps par une température supérieure à 10°C. Sur les cultures potagères, arrachez et brûlez les plantes contaminées.



Mineuses
Description : On les appelle aussi chenilles mineuses, car ce sont de minuscules larves de lépidoptères (souvent des teignes) qui s'infiltrent sous l'épiderme de la feuille et creusent des galeries à l'intérieur.
Observations : Galeries sinueuses et décolorées à l'intérieur de la feuille qui se tache et tombe.
Plantes préférées : Chrysanthèmes, houx, pommiers, pêchers, tilleuls, peupliers, etc.
Période d'apparition : Essentiellement au printemps, parfois aussi en juillet.
Apparition favorisée par : Les plantes n'ayant reçu aucun traitement préventif au printemps sont toutes menacées.
Traitement : Une fois les dégâts observés, il est trop tard, seul un traitement systémique (à base de diméthoate par exemple), peut détruire les larves et stopper les dégâts. Les traitements préventifs sont seuls efficaces.
Petit plus...: Récoltez les feuilles attaquées et brûlez-les au fur et à mesure, cela limitera l'infestation.



Monilia
Description : Maladie très caractéristique, provoquée par champignon qui développe son mycélium d'une façon externe, mais provoque la pourriture complète et rapide du fruit atteint.
Observations : Taches circulaires concentriques de couleur marron grisâtre, pouvant former des spores comme de la moisissure. Après une forte attaque, le fruit se momifie complètement, mais ne se détache pas de l'arbre.
Plantes préférées : Tous les fruits sans exception, mais surtout pommiers et poiriers, pruniers et abricotiers. Les fleurs ont tendance à se dessécher.
Période d'apparition : Dès la floraison, puis au complet développement du fruit.
Apparition favorisée par : Conditions favorables: printemps frais et humide, arbres non taillés.
Traitement : Faites des pulvérisations préventives de produits anticryptogamiques à base de cuivre au gonflement des bourgeons floraux, puis intervenez deux fois au moment de l'éclatement des fleurs avec un fongicide à base de folpel ou de thirame. Recommencez à la chute des pétales avec ce produit ou une spécialité à base de mancozèbe.
Petit plus...: Eliminez chaque automne les fruits momifiés et brûlez-les.
Taillez les rameaux de l'année afin d'éliminer le parasite qui hiverne sur votre arbre.



Mulots
Description : Voir: Campagnols



Mycoplasmes
Description : Organismes minuscules ni bactéries, ni virus qui se développent dans les vaisseaux conducteurs de la sève, les mycoplasmes provoquent souvent des affections comparables à celles des virus.
Observations : Les fleurs ne se colorent pas, restant de couleur verte, ou bien retournent à la couleur verte (c'est le phénomène de virescence).
Plantes préférées : Asters, primevères, glaïeuls, giroflées, pervenches, heleniums, narcisses, chrysanthèmes, etc.
Période d'apparition : La période de floraison.
Apparition favorisée par : La présence de cicadelles (minuscules insectes de la famille des cigales) assure la dissémination des mycoplasmes.
Traitement : Seule la destruction complète et rapide des plantes atteintes eut permettre d'enrayer la contamination.
Petit plus...: Les traitements insecticides préventifs devraient détruire les cicadelles et empêcher la maladie. Ne mettez surtout pas les plantes atteintes sur le tas de compost.



Nématodes
Description : Connus aussi sous le nom d’anguillules, ces ravageurs sont des vers minuscules qui pénètrent dans la plante et provoquent des dégâts considérables, aboutissant à la mort rapide des sujets attaqués.
Observations : Les racines se contournent, présentent parfois des petits renflements, elles se dessèchent et pourrissent. La plante cesse sa croissance, et se décolore. Les intervalles entre les feuilles sont plus courts.
Plantes préférées : Anémones, bégonias, glaïeuls, iris, tulipe?, oeillets, pommes de terre, tomates, hortensias lilas, pivoines, giroflées, échalotes, poireaux, etc.
Période d'apparition : De juin à septembre.
Apparition favorisée par : Ttempérature supérieure à 20°, forte humidité, sol assez compact, blessures.
Traitement : il n’existe pas de lutte chimique efficace au niveau de l’amateur. Les professionnels utilisent les produits nématicides assez redoutables qui nécessitent beaucoup de précautions. Une bonne rotation des cultures, un travail régulier du sol et son décompactage sont les meilleures solutions.
Petit plus...: Pour éviter les contaminations, vous pouvez tremper les bulbes, les iris, etc. avant leur plantation pendant deux heures dans de l’eau à 45°. Luttez bien contre les mauvaises herbes dont certaines sont aussi très prisées des nématodes. Après un binage, ne laissez jamais les adventices sur le sol. Ramassez-les et brûlez-les.



Noctuelles
Description : Voir: Ver gris



Oïdium
Description : Connu aussi sous le nom de blanc, c'est un champignon dont le mycélium, externe, provoque des feutrages blancs sur le feuillage et les tiges.
Observations : Le champignon envoyant des suçoirs dans les cellules de la feuille, il épuise la végétation et provoque des réactions sous forme de crispation du limbe, et d'enroulement. Le mycélium abondant empêche la plante de respirer et de réaliser une bonne photosynthèse.
Plantes préférées : Rosiers, pommiers, vigne, chrysanthèmes, groseilliers, framboisiers, cassissiers, courges, bégonias, soucis, hortensias, artichauts, etc.
Période d'apparition : Entre mai et juillet.
Apparition favorisée par : Une température entre 20 et 25°, et une forte humidité atmosphérique (brouillard et rosée).
Traitement : Essentiellement préventif dès le début du printemps quand les jeunes feuilles éclosent. Répéter les interventions tous les 8-10 jours. Il existe des produits spécifiques contre le blanc, ou le soufre classique à n'utiliser qu'entre 10 et 25°C.
Petit plus...: il est possible aussi d'utiliser dés produits curatifs lorsque les infestations sont faibles, le champignon étant externe, l'efficacité reste bonne (à base de dinocap ou de triforine par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:14

Oiseaux
Description : Certains passereaux parmi les plus beaux du jardin s'attaquent aux fleurs en boutons qu'ils dévorent complètement. Ce sont surtout les mésanges et les bouvreuils.
Observations : Outre le fait de voir les oiseaux sur les plantes, on constate une coupe nette des boutons dont toute la partie tendre est mangée.
Plantes préférées : Arbres fruitiers: cerisiers, pruniers, poiriers mais aussi groseillier, forsythia, prunus décoratifs, etc.
Période d'apparition : Fin d'hiver et début du printemps.
Apparition favorisée par : Un hiver froid et enneigé, un printemps tardif.
Traitement : Ces oiseaux étant légalement protégés, il est impossible de les détruire directement. Ils sont d'ailleurs fort sympathiques et souvent utiles en d'autres saisons. La seule solution consiste à couvrir les plantes avec des filets protecteurs. Il est aussi possible de placer des affolants (épouvantail, morceaux d'aluminium, silhouettes de chats ou de rapaces, etc.).
Petit plus...: En disposant une mangeoire dans un coin abrité et discret jardin, vous ferez une « lutte » beaucoup plus efficace, et contribuerez à protéger les oiseaux, si agréables par ailleurs. Nourrissez-les avec des grains de maïs, millet, tournesol, et en période très froide avec du saindoux ou du lard gras.



Perce-oreille
Description : Connu aussi sous son nom plus savant de forficule, cet insecte est caractéristique par la pince (cerque) très développée qu'il porte à l'extrémité inférieure de son corps.
Observations : Feuilles rongées et découpées en forme de demi-cercle. Dégâts très localisés.
Plantes préférées : Tabac, chrysanthèmes, clématites, dahlias, etc.
Période d'apparition : De mai jusqu'à octobre.
Apparition favorisée par : Légère humidité et chaleur moyenne.
Traitement : La plupart des traitements insecticides préventifs effectués contre des ennemis plus dangereux arrivent à enrayer les attaques de perce-oreille.
Petit plus...: Vous piégerez facilement les forficules en plaçant des tuiles romanes ou des pots de terre cuite sur le sol. Les insectes viendront s'y réfugier pendant la journée, et il vous sera facile de les collecter.



Pourriture du Collet
Description : D'origine bactérienne ou cryptogamique, cette pourriture peut être sèche, noire ou brune avec, dans tous les cas, la mort rapide de la plante attaquée.
Observations : Les tiges se contractent, se plient et meurent. Leur base est pourrie, avec souvent une odeur désagréable.
Plantes préférées : Iris, tomates, pois, haricots, bruyères, thuyas, rhododendrons, if, chamaecyparis, pois de senteur, géraniums, etc.
Période d'apparition : Pendant la végétation.
Apparition favorisée par : Les arrosages trop fréquents, l'humidité stagnante, une température moyenne.
Traitement : Impossible à soigner. Il faut bien assainir le terrain avant plantation, et éventuellement le drainer. Pour les cultures en pots prévoir un trou d'évacuation de l'eau en excès, et un compost léger
Petit plus...: Evitez l'emploi des systèmes de goutte à goutte sur les cultures sensibles à la pourriture du collet, notamment dans les sols assez compacts.



Pourriture Grise
Description : Voir: Botrytis



Pucerons
Description : Petits insectes de 1 à 2 mm de longueur en moyenne, gris, verts, bruns ou laineux, ils vivent en colonies nombreuses sur les jeunes pousses dont ils sucent la sève.
Observations : Les feuilles se ratatinent, prennent une forme recroquevillée et déformée. Sur certaines plante, elles s'enroulent ou se gaufrent, se colorant de rouge ou de brun. Les pucerons sont aussi les vecteurs de nombreuses maladies à virus, et de la fumagine.
Plantes préférées : La quasi-totalité des plantes du jardin, mais les rosiers, pommiers, pruniers, fèves, haricots, capucines, sont les plus sensibles.
Période d'apparition : Dès le mois d'avril, lorsque les jeunes pousses se développent et jusqu'au mois de septembre.
Apparition favorisée par : Une chaleur légèrement humide, et un vent faible favorisent les infestations.
Traitement : Comme il y a 10 à 15 générations de pucerons par an, il est nécessaire dé faire des traitements répétés. Les produits systémiques (à base de diméthoate) sont les plus efficaces. Ils persistent environ 3 semaines sur la plante.
Petit plus...: Pour les végétaux d'ornement (rosiers par exemple), vous pouvez utiliser les insecticides systémiques en granulés, beaucoup plus faciles à appliquer et qui persistent environ 2 mois. Pensez aussi à couper les jeunes pousses couvertes de pucerons au tout début de la végétation, et à les brûler.



Punaises
Description : Insectes de couleur verte, dégageant souvent une odeur désagréable, les punaises piquent les feuilles.
Observations : Petits trous comme une criblure, avec dessèchement des parties attaquées.
Plantes préférées : Choux, pommiers, poiriers, arbres d'ornement, dahlias, hortensias, buddleïas.
Période d'apparition : Dès avril et jusqu'en été.
Apparition favorisée par : Présence de tas de déchets à proximité des cultures, arbustes non taillés.
Traitement : Pulvérisation d'insecticides de contact dès les premiers dégâts. Les traitements préventifs classiques sont généralement efficaces.
Petit plus...: Veillez à nettoyer régulièrement le jardin et évitez la présence de tas de bois, fagots…



Rongeurs
Description : Voir: Campagnols
Période d'apparition : Actifs dans le jardin de mars à octobre.



Rouille
Description : C'est une maladie cryptogamique très caractéristique par les taches brun jaunâtre sous forme de pustules qu'elle développe abondamment, notamment sur la face inférieure des feuilles.
Observations : Sur les plantes ornementales, l'esthétique est perturbé car les feuilles tombent rapidement. Maladie de gravité moyenne.
Plantes préférées : Géraniums, rosiers, pins, groseilliers, roses trémières, anémones, mufliers, chrysanthèmes, oeillets, violettes, mahonias, peupliers…
Période d'apparition : En été, fin juin, début juillet.
Apparition favorisée par : Chaleur assez sèche, et présence d'un second hôte compatible (pin et groseillier, prunier et anémone, euphorbe et œillet, mélèze et peuplier) pour certaines formes de rouille.
Traitement : Les traitements préventifs doivent normalement donner de bons résultats. En cas de forte attaque, utilisez des produits à base de thirame, mancozèbe, triamédifon ou méthylthiophanate.
Petit plus...: Evitez de planter à proximité deux plantes constituant des hôtes compatibles pour la rouille. Sur les géraniums, il est préférable de traiter préventivement dès le mois de mai.


Dernière édition par le Sam 12 Jan - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:15

Scolytes
Description : Petits coléoptères bruns de 1 à 5 mm de longueur ; ils pondent sous l'écorce, et es larves s'attaquent au bois, en forant des galeries très ramifiées.
Observations : Outre la possibilité de localiser l'insecte sur la plante, on constate sa présence aux rejets de sciure provenant des galeries qu'il fore. La croissance de l'arbre s'arrête, les branches meurent les unes après les autres.
Plantes préférées : Arbres fruitiers, conifères, arbres feuillus, lilas, cytises.
Période d'apparition : De juin à septembre.
Apparition favorisée par : Les arbres âgés ou dépérissants sont plus sensibles.
Traitement : Pulvérisez à la mi-avril un- insecticide polyvalent à base de lindane ou de pyréthrinoïdes de synthèse, répétez le traitement 8 jours plus tard, et courant juillet. Coupez les branches atteintes et brûlez-les.
Petit plus...: Une bonne teneur en potasse et acide phosphorique dans le sol, rend l'arbre plus résistant aux attaques de scolytes. N'hésitez pas à incorporer chaque printemps un engrais complet en contenant une forte proportion (généralement engrais fruits, engrais fraisiers ou engrais conifères). Certaines plantes sont quasiment immunisées : marronniers, platanes, etc.



Taupe
Description : Mammifère insectivore, la taupe est utile parce qu’elle consomme bon nombre de vers et larves parasites, mais elle bouleverse trop les cultures et notamment les pelouses pour être appréciée dans les jardins.
Observations : Cultures soulevées, terre remuée, présence de monticules (taupinières). Les plantes sont parfois sectionnées net si elles se trouvent sur le passage de la taupe.
Plantes préférées : L’animal n’attaque pas les cultures directement, mais on va le rencontrer surtout dans les potagers, où la terre est très meuble. Les sols humifères avec présence nombreuse de vers sont les lieux de prédilection des taupes. Dégâts dans les pelouses.
Période d'apparition : Quasiment toute l’année.
Apparition favorisée par : Terre nouvellement retournée avec des amendements organiques. Présence de nombreux vers.
Traitement : La lutte est très délicate car les taupes repassent rarement dans les galeries ponctuées par les taupinières. Il faut découvrir les galeries de passage permanent (plus profondes) par des sondages à la barre à mine. Ensuite toutes les fusées, pièges pyrotechniques, « pic-taupe », pièges à ressort ou les vers à la strychnine sont efficaces.
Petit plus...: il existe certaines plantes (Euphorbia lathyris, Fritillaires) qui sont réputées pour éloigner les taupes (mais sans preuves scientifiques…). Vous pouvez toujours les planter avant l’apparition de ces animaux dans le jardin. Cela peut (peut-être) empêcher l’envahissement.



Taupins
Description : Insectes coléoptères dont les larves appelées « vers fil de fer » vivent dans le sol, se nourrissant des parties souterraines de nombreuses plantes. Le cycle de vie des larves est 4 ans, seules les plus âgées sont vraiment nuisibles, d’où l’observation de dégâts cycliques.
Observations : Plantes sectionnées au niveau du sol ou galeries creusées dans les racines ou tubercules. Les vers fils de fer sont de couleur jaunâtre.
Plantes préférées : Betteraves, pommes de terre, tomates, salades, oignons, fraisiers, carottes, mais aussi arbres fruitiers.
Période d'apparition : De mars jusqu’aux premières gelées.
Apparition favorisée par : Terres légères et humides.
Traitement : Avant la mise en culture, épandez un insecticide en poudre ou en granulés pour les insectes du sol. Renouvelez l'application dès les premiers dégâts constatés.
Petit plus...: Les taupins étant très sensibles à là dessiccation, un bon binage permet de limiter les dégâts. Au moment du labour de printemps, éliminez manuellement les larves que vous rencontrez. Avant une remise en culture pendant l’été, faites un labour superficiel. Les larves qui seront mises à jour mourront rapidement clé dessiccation.



Tavelure
Description : Maladie cryptogamique très fréquente, elle attaque quasiment toutes les parties de la plante décolorant les feuilles qui se nécrosent, puis gagne progressivement les fruits.
Observations : Taches d'abord brunes, puis plus foncées qui se crevassent, provoquant des craquelures de l'épiderme.
Plantes préférées : Pommiers, poiriers, pyracanthas, saules.
Période d'apparition : Dès le départ de la végétation et pendant toute la saison.
Apparition favorisée par : Printemps humide et frais, plantes non entretenues.
Traitement : Essentiellement préventif avec des bouillies cupriques (bouillie bordelaise) avant la floraison.
A la formation des boutons floraux, utilisez une préparation à base de captane, manèbe ou carbendazime. Répétez le traitement à la chute des pétales et à la formation des fruits.
Petit plus...: Brûlez les feuilles malades des plantes contaminées, ainsi que les fruits. Choisissez des variétés résistantes comme Highland, Conférence et Général Leclerc pour les poires, Delbarestivale, Priam, Querina, pour les pommes.



Thrips
Description : Minuscules insectes de 1 à 3 mm de long maximum, ils se cachent sous le feuillage ou à l'aisselle des feuilles. Ils piquent le limbe pour pondre, et les larves sucent la sève.
Observations : Minuscules taches sur les feuilles qui se décolorent, prenant une teinte argentée caractéristique. Sur certaines plantes, taches jaunâtres de forme rectangulaire.
Plantes préférées : Glaïeuls, troènes, pois, soucis, dahlias, iris, viburnums, palmiers, chrysanthèmes, etc.
Période d'apparition : Présents dans le jardin de juin à septembre.
Présents sous abri toute l'année.
Apparition favorisée par : Forte chaleur sèche.
Traitement : Pulvérisations, dès que les conditions sont favorables, d'insecticides systémiques, ou utilisation de produits granulés. Les produits à base de bromophos et de lindane sont également efficaces contre les thrips.
Petit plus...: Tous les produits contre les pucerons sont efficaces à l'encontre des thrips. La lutte anti-pucerons devrait éviter les dégâts sur la plupart des plantes.



Tipules
Description : Sortes de gros moustiques généralement appelés « cousins », les tipules ne sont dangereuses que sous forme de larve. Ces larves connues aussi sous le nom de « jaquette de cuir » s’attaquent aux racines des plantes.
Observations : Racines rongées en de nombreux endroits, le collet peut être attaqué. Le feuillage jaunit, la croissance ralentit.
Plantes préférées : Surtout le gazon, et les plantes potagères.
Période d'apparition : Au printemps, d’avril à juin.
Apparition favorisée par : Humidité importante. Automne doux et pluvieux.
Traitement : L’épandage d’insecticides granulés est généralement suffisant pour éliminer l’attaque.
Petit plus...: Une pelouse qui jaunit au printemps est souvent attaquée par les tipules. Inutile donc de mettre trop d’engrais. En revanche, appliquez un insecticide sous forme liquide, la répartition sera meilleure et plus rapide.



Tordeuses
Description : Larves de papillons nocturnes, elles se regroupent en tissant des fils de soie entre les feuilles.
Observations : Le feuillage est rongé en surface jusqu'à devenir quasiment translucide. Les plantes ont une végétation très perturbée.
Plantes préférées : Oeillets, chênes, rosiers, conifères, arbres fruitiers, phlox, etc.
Période d'apparition : D'avril à juin.
Apparition favorisée par : Temps doux, moyennement humide.
Traitement : Pulvérisation, dès les premiers dégâts constatés, d'insecticides polyvalents. Les traitements préventifs sont généralement efficaces.
Petit plus...: N'oubliez pas les traitements d'hiver, notamment sur les arbres fruitiers. Ils assurent une bonne protection contre les tordeuses.



Ver Blanc
Description : C’est la larve du hanneton qui vit pendant 3 ans dans le sol. Ses dégâts sont beaucoup plus importants que ceux de l’adulte que nous avons présenté au chapitre ‘feuilles’ !
Observations : Racines rongées, trous noirâtres sur les bulbes, la plante jaunit et se flétrit. Présence de grosses larves blanches dans le sol.
Plantes préférées : Gazons, légumes divers, fraisiers, rosiers, arbres fruitiers, etc.
Période d'apparition : D'avril à septembre.
Apparition favorisée par : Cultures permanentes (pelouses, arbres, arbustes) dont le sol est rarement travaillé.
Traitement : Eliminez les larves visibles au moment du labour de printemps. Les insecticides du sol en granulés sont généralement efficaces. Ils seront épandus début avril.
Petit plus...: Le seuil de tolérance des plantes aux hannetons est très bas (pas plus de 3 à 5 larves par M2 pour les arbres et arbustes). Il est donc préférable d’effectuer des traitements systématiques au printemps qui auront l’avantage d’éliminer aussi noctuelles, taupins, tipules…


Dernière édition par le Sam 12 Jan - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Jan - 11:15

Ver Gris
Description : Larve des noctuelles, un papillon nocturne grisâtre et velouté, le ver gris, vit dans le sol, mais il sort le soir pour grignoter le collet des jeunes cultures.
Observations : Coupures des tiges au niveau du sol, souvent incomplètes, mais quand même profondes. Les plantes ne survivent pas à ces attaques.
Plantes préférées : Principalement les cultures potagères, les jeunes semis, les plantes repiquées. Les tomates, laitues, et choux sont les cibles privilégiées.
Période d'apparition : Fin avril, début mai et jusqu'en juin.
Apparition favorisée par : Une température supérieure à 20°.
Traitement : Epandez des granulés insecticides (produit de traitement du sol) au moment de la mise en culture, et laissez-en un peu sur le sol auprès des plantes sensibles. Seules les actions préventives sont efficaces.
Petit plus...: Eliminez systématiquement ces "chenilles" au moment du labour. On les reconnaît aisément à leur faculté de se rouler en boule dès qu'on les touche.



Viroses
Description : Maladies à virus, ce sont des affections très complexes appelées mosaïques, en général.
Observations : Ralentissement de la végétation, jaunissement des nervures, taches mouchetées ou marbrées qui décolorent le feuillage. Dans certains cas, crispation du limbe.
Plantes préférées : Pratiquement toutes, mais surtout les fraisiers, concombres, choux, chrysanthèmes, iris, anémones, tabac, dahlias, peupliers...
Période d'apparition : Pendant la végétation ;
Apparition favorisée par : Les plantes multipliées par division de touffe, boutures, etc. sont plus sensibles que celles obtenues par semences certifiées ou sélectionnées.
Traitement : Aucun à l'heure actuelle. Seule la sélection généalogique de lignées indemnes permet d'éviter le fléau.
Petit plus...: il ne faut pas exagérer l'importance des viroses au niveau amateur. Elles sont désagréables certes, mais rarement catastrophiques. Pour ce qui concerne les légumes, il existe de plus en plus de races résistantes (voir sur les sachets de graines). Si vous avez des plantes virosées, détruisez-les par le feu afin d'éviter les contaminations aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
quatrefilles



Nombre de messages: 2771
Age: 72
Localisation: Nice
Date d'inscription: 30/11/2010

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Jeu 10 Fév - 19:30

:hello2: voilà le site salvateur du jardinier ignare que je suis. J'ai un petit truc supplémentaire. Au printemps, je suis envahie par les escargots qui arrivent gaillardement du jardin de l'immeuble d'à côté. Mes amaryllis, toutes les petites pousses nouvelles font le régal de ces affamés. J'ai trouvé un truc, je mets une fine couche de sciure sur le pot, et je peux vous dire qu'ils n'aiment pas ça du tout, et l'année dernière j'ai eu de belles fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Sam 12 Fév - 0:38

Kikou Renée, je peux enfin te répondre décemment et avec sobriété.

Ton truc est très utile, tout comme le mien qui consiste à saupoudrer la terre avec les cendres que j'ai laissé reposer pendant 3mois, sinon elles brulent tout.
Par contre tout ce que l'on ajoute à la terre peut influer sur son PH alors il faut toujours faire très attention, au risque de perturber l'évolution des plantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 8953
Age: 60
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Parasites et maladies au jardin   Lun 12 Mar - 16:52



Depuis plusieurs années les attaques d'araignées rouges sont de plus en plus fréquentes, et au fil de mes balades sur le net je trouve ça et là des renseignements à partager avec vous.
Je ne mettrai ici que les traitements dits "naturels" car il n'est pas question de vous parler de produits genre confidor je préfère perdre des plantes.

source http://www.cactuspro.com/forum/read.php?1,380410
Citation :
Bonjour Aurore,
l'été dernier, j'avais eu de nombreuses attaques d'araignées rouge. Cette année, j'ai traité préventivement au printemps selon la méthode d'Aymeric (traitement au liquide vaisselle) et je n'ai pas constaté de problème particulier.
Fred


Citation :
> C'est marrant, j'aurais, pour ma part, parlé d'un
> été à cochenilles...

Pareil chez moi, j'aurais dis plutôt cochenilles cette année.

De toute manière, c'est soit cochenilles, soit acariens, soit les deux : ça occupe MdR, PdR (lol)

Citation :
c'est suite aux discussions sur ce sujet que j'ai adopté cette solution (exemple ici : [www.cactuspro.com].)
Cette année, j'ai utilisé du Paic citron à 2 cm3/l (2 traitements espacés à 1 mois d'intervalle).
Je ferai le bilan en fin d'année (je ne suis pas à l'abri de mauvaises surprises, on découvre parfois le problème tard, quand le mal est fait)
Fred

Citation :
> Cette année, j'ai utilisé du Paic citron à 2 cm3/l
> (2 traitements espacés à 1 mois d'intervalle).
> Je ferai le bilan en fin d'année


Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
 

Parasites et maladies au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» les parasites
» Maladies du hérisson
» Les principales maladies du chat
» Chronique du nain de jardin.....
» " j'ai descendu dans mon jardin ..." ( la suite )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantamitié :: COIN PLANTES visible par les visiteurs :: Lutte naturelle ou pas contre maladies insectes et ravageurs-