Plantamitié

Bienvenue sur Plantamitié , pour parler plantes mais pas seulement
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Cyclamens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Admin


Nombre de messages: 9518
Age: 61
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Cyclamens   Ven 16 Mar - 22:21



Qui n'a pas eu un Cyclamen un jour? cette plante facile qui trône sur nos balcons et qui nous offre une floraison de longue durée très agréable, par contre il souffre un peu dans la maison car il préfère les atmosphères fraiches.

Pour prolonger sa floraison, il faut éliminer systématiquement les fleurs fanées pour éviter qu'elles montent en graines car cela épuise la plante.



source http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyclamen
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Primulales
Famille Primulaceae
Genre
Cyclamen
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Ericales
Famille Myrsinaceae

Le cyclamen est une plante vivace tuberculeuse de la famille des Primulacées, selon la classification classique, ou des Myrsinacées, selon la classification phylogénétique. Le cyclamen n’a pas de parenté nette avec les autres primulacées, quoiqu’il ressemble aux Dodecatheon d’Amérique du Nord par ses pétales renversés.

La taxonomie reconnaît actuellement 24 espèces de cyclamen. Les cyclamens poussent en plein air dans de nombreux pays méditerranéens, où ils croissent surtout dans les régions fraîches et montagneuses. La plus grande concentration d’espèces se trouve en Asie Mineure. Cyclamen purpurascens remonte jusqu'en Europe centrale. Cyclamen somalense pousse dans le Nord-Est de la Somalie.

Sommaire [masquer]

1 Description
2 Histoire
2.1 Symbolique
3 Les espèces botaniques
3.1 Les espèces à floraison hivernale et printanière
3.1.1 Le cyclamen de Cos, et espèces apparentées
3.1.2 Les pains de pourceau
3.1.3 Cyclamens du Liban et de Perse
3.2 Les espèces à floraison estivale et automnale
3.2.1 Le cyclamen de Naples
3.2.2 Les cyclamens des Alpes et de Colchide
3.2.3 Les cyclamens de Turquie
3.2.4 Le cyclamen de Chypre
3.2.5 Le cyclamen de Grèce
3.2.6 Les cyclamens africains
4 Culture des espèces botaniques
5 Les cyclamens des fleuristes
6 Toxicité
7 Divers
8 Notes et références
9 Sources
10 Liens externes

Description[modifier]
Feuilles de Cyclamen coum
Fruits et graines de cyclamen

Le nom Cyclamen est la transposition du mot grec κυκλἀμινος, dérivé de κυκλος (cercle ou couronne). Les cyclamens sont des géophytes, à gros tubercule arrondi et aplati, en forme de petit pain. Dans certaines régions, la croyance populaire veut que les cochons les déterrent : d’où leur nom vernaculaire « pain de pourceau » (Sow bread en anglais, Pan porcino en italien, varkensbrood en néerlandais).

À la page 223 du tome XIV du Répertoire de pharmacie1 on peut ainsi lire : Son nom vulgaire de Pain-de-pourceau a été donné, dit-on, aux cyclamens, à cause de l'avidité avec laquelle les porcs recherchent leurs racines tuberculeuses., et à la page 225 de ce même répertoire : ... les porcs se nourrissent de ses tubercules, sans qu’il en résulte pour eux d’inconvénient.

Les feuilles se développent en rosette basilaire de laquelle émergent les fleurs gracieuses portées par une tige mince. Leur face supérieure est souvent marbrée de blanc avec, dans sa partie centrale, un motif en « sapin de Noël ». La face inférieure des feuilles de plusieurs espèces est pourprée. On suppose que cette couleur, servant de calorifère, capte la lumière qui traverse la feuille et la transforme en chaleur. Les feuilles disparaissent en été, sauf chez Cyclamen purpurascens et Cyclamen colchicum.

Le genre Cyclamen est remarquable par le fait que pratiquement chaque mois de l'année, il y a des espèces en fleurs.

Les fleurs sont rouges, roses, blanches ou panachées, et sont abondantes. Celles de certaines espèces, dont le cyclamen des Alpes, Cyclamen purpurascens, répandent un parfum agréable.

Après fécondation, le pédoncule floral se tord en tire-bouchon à partir de son sommet, sauf chez le cyclamen de Perse et celui de Somalie. Font exception Cyclamen graecum, qui le fait à partir du milieu du pédoncule, et Cyclamen rohlfsianum, qui le fait à partir de la base du pédoncule.

La capsule fructifère, qui mûrit sur le sol, libère de grosses graines recouvertes d'un mucilage sucré, qui sont dispersées par les fourmis.

Histoire[modifier]
Pendant l’Antiquité, le cyclamen était surtout connu pour ses vertus thérapeutiques: il contient un puissant toxique purgatif2.

Les Romains appréciaient le cyclamen pour sa floraison, son parfum et sa discrétion. La présence du cyclamen de Perse sur les îles grecques de Rhodes, Karpathos et Crète, et dans le Nord de l’Afrique, en Algérie et en Tunisie, semble être l'ouvrage de moines et membres d’autres ordres religieux : en effet, on le rencontre le plus souvent à proximité des monastères et des cimetières.

Le cyclamen fut introduit en Europe au XVIe siècle, et fut cultivé dans les jardins botaniques de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre.

Délaissé au XVIIIe siècle, durant lequel il fut plutôt considéré comme une plante de collection, le cyclamen est revenu en vogue à partir du XIXe siècle, dans le cadre du courant romantique.

Symbolique[modifier]
La culture occidentale voit dans le cyclamen un symbole de beauté et de jalousie. Le cyclamen est la fleur idéale que l'on offrait pour manifester sa jalousie, son fort attachement avec délicatesse. Dans le code amoureux, le cyclamen symbolise la durée et la sincérité des sentiments. C'est un geste subtil et silencieux. Particulièrement lumineuse et agréable à regarder, cette fleur souligne l'aspect sublime de la personne aimée.

L’Église catholique y voyait le symbole du cœur de Marie saignant sur la Terre, et cette symbolique a été reprise par les peintres flamands.

Au Japon, le cyclamen est la fleur sacrée de l'amour.

Les espèces botaniques[modifier]
Carte de répartition des Cyclamens : 1. C. balearicum ; 2. C. repandum ; 3. C. purpurascens ; 4. C. hederifolium ; 5. C. rhodium ; 6. C. creticum ; 7. C. graecum ; 8. C. coum ; 9. C. colchicum ; 10. C. parviflorum ; C. abchasicum ; 11. C. elegans ; 12. C. alpinum ; C. intaminatum ; C. cilicium ; C. mirabile ; C. pseudibericum ; 13. C. cyprium ; 14. C. libanoticum ; 15. C. persicum ; 16. C. rohlfsianum ; 17. C. africanum

Le genre Cyclamen est divisé en quatre sous-genres:
Sous-genre Corticata : Cyclamen cyprium et Cyclamen libanoticum
Sous-genre Cyclamen, avec trois séries :
Série Cyclamen : Cyclamen hederifolium et Cyclamen africanum
Série Persicum Cyclamen persicum et Cyclamen somalense, ainsi que Cyclamen graecum et Cyclamen rohlfsianum
Série Purpurascens : Cyclamen purpurascens et Cyclamen colchicum
Sous-genre Gyrophoebe, avec deux séries :
Série Cilicium : Cyclamen cilicium et espèces apparentées
Série Pubipedia : Cyclamen coum et espèces apparentées
Sous-genre Psilanthum : Cyclamen repandum et espèces apparentées

Les espèces à floraison hivernale et printanière[modifier]

Le cyclamen de Cos, et espèces apparentées[modifier]
Cyclamen coum Mill. : le cyclamen à feuilles rondes ou cyclamen de Cos – nom vernaculaire incorrect, car ce cyclamen n’est pas indigène à l'île de Cos. Ce cyclamen originaire des Balkans et d'Asie mineure, répandu entre autres à Coa en Cilicie orientale, est facile à cultiver et se naturalise aisément.
subsp. caucasicum (K. Koch) O. Schwarz : à feuilles cordées et à plus grandes fleurs; dans la partie Est de la répartition.
Cyclamen abchasicum (Medw. ex Kusn.) Kolak. (Syn. Cyclamen coum var. abchasicum Medw. ex Kusn.) : le cyclamen d'Abkhazie, une forme intermédiaire qu'on rencontre localement en Géorgie, est actuellement reconnu comme une espèce à part entière.
Cyclamen elegans Boiss. & Buhse (Syn. Cyclamen coum subsp. elegans) : plus à l’Est encore, en Transcaucasie, Cyclamen coum est remplacé par Cyclamen elegans, une espèce plus délicate, à plus grandes fleurs.
Cyclamen alpinum hort. Dammann ex Sprenger (Syn. Cyclamen trochopteranthum) : originaire de Turquie, à pétales moins renversés, disposés en hélice ; il est moins rustique.
Cyclamen pseudibericum Hildebr. : un cyclamen de Turquie, à grandes fleurs légèrement parfumées ; il est moins rustique.
Cyclamen parviflorum Pobed. : un frère mineur de Cyclamen coum, originaire des hautes montagnes de Turquie ; difficile à cultiver.
var. subalpinum Grey-Wilson : moins ténu ; se rencontre à plus basse altitude

Les pains de pourceau[modifier]
Cyclamen repandum Sm. : le cyclamen étalé, espèce méditerranéenne discrètement parfumée ; se rencontre de la Provence au Nord de la Grèce.
Cyclamen rhodium Gorer ex O. Schwarz & Lepper (Syn. Cyclamen peloponnesiacum (Grey-Wilson) Kit Tan) avec trois sous-espèces :
subsp. rhodium : sous-espèce poussant à Rhodes et sur l’île de Cos.
subsp. peloponnesiacum : le cyclamen du Péloponnèse, remplaçant Cyclamen repandum en Grèce
subsp. vividum : sous-espèce poussant dans l'est du Péloponnèse.
Cyclamen balearicum Willk. : le cyclamen des Baléares, pousse aux Baléares et dans quelques stations du Languedoc-Roussillon.
Cyclamen creticum (Dörfl.) Hildebr. : le cyclamen de Crète, se rencontre en Crète et à Karpathos.

N.B. : Certains cyclamens de Corse seraient des hybrides Cyclamen repandum × Cyclamen balearicum.

Cyclamens du Liban et de Perse[modifier]
Cyclamen libanoticum Hildebr. : un cyclamen à grandes fleurs, originaire du Liban ; peu rustique.
Cyclamen persicum Mill. : le cyclamen de Perse, originaire de l'est du bassin méditerranéen ; vraisemblablement introduit en Afrique du Nord. La variété autumnalis Grey-Wilson, de la région d'Hébron, fleurit en automne. Cette espèce est non rustique, à l'exception de quelques clones provenant des hauteurs du Golan. Elle est l’ancêtre des cyclamens des fleuristes.




source http://www.plantesdusud.com/spip.php?article728
Cyclamen persicum
dimanche 23 septembre 2007, par Christophe Berger

Des dizaines d’hybrides et de nuances différentes de couleurs - des formes à grand développement et grandes fleurs, aux formes naines à petites fleurs - les cyclamens répondent aujourd’hui aux besoins de tous les jardiniers. En massif, en jardinière, en pot, et même en vase, découvrez toutes les utilisations possibles de cette plante très florifère, en plein hiver.

- Noms français : Aucun.

- Famille : Primulacées.

- Origine : Les cyclamens hybrides sont issus de croisements faits à partir du cyclamen de Perse (Cyclamen persicum), originaire de Palestine, Syrie, Grèce, Turquie, Chypre, Rhodes, les îles Egées, Afrique du nord. On dénombre environ 19 espèces différentes à l’état sauvage. Dans la nature, les plantes, à petites fleurs, ne fleurissent qu’au bout de 2 à 3 ans. Les hybridations horticoles ont permis d’obtenir des formes à grandes fleurs, aux coloris variés, et fleurissant au bout de 7 à 10 mois de culture.

- Type : Vivace à tubercule.

- Rusticité : Les variétés hybrides résistent à des températures proches du gel, mais pas plus. Certaines nouvelles variétés sont sélectionnées pour leur résistance à la chaleur, ce qui permet de les utiliser en massif tôt en fin d’été dans le sud de la France, ou de les cultiver plus facilement à l’intérieur. Cependant, pour une culture à l’intérieur, la température idéale se situe entre 12 et 15°C, pas plus. Le fait de sortir un cyclamen en pot la nuit, au frais, permet de prolonger sa durée de vie.

- Hauteur : Plante poussant en touffe. On distingue des formes naines (15 cm) à petites feuilles et fleurs, des formes compactes à plus grandes fleurs, et des formes à grand développement et à grandes fleurs.

- Feuillage : Feuilles plus ou moins arrondies, souvent marbrées de gris argenté, ce qui est un atout décoratif supplémentaire. Le feuillage persiste jusqu’en début d’été, puis disparaît jusqu’à l’automne (période normale de dormance)

- Floraison : Floraison de juillet à Pâques, selon les variétés. Couleurs et formes variées : blanches, roses, rouges, mauves, violettes, saumonées, panachées. Certaines variétés sont flammées (bord des pétales de couleur différente), ou striées (panachées), il y a souvent un oeil plus foncé à la base des pétales. D’autres variétés ont des pétales frangées. Certains cyclamens ont des fleurs délicatement parfumées, par temps sec et ensoleillé.

- Exposition : Claire et fraîche. A l’extérieur, protéger les cyclamens des vents dominants et des fortes pluies. En zones sud, les expositions nord, est et ouest conviennent. En régions froides, préférer sud, est et ouest. A l’intérieur, il faut de la fraîcheur et du soleil, sinon la floraison diminue, les fleurs deviennent ternes.

- Plantation/Sol/Rempotage : En extérieur, plantation en octobre/novembre pour une floraison jusqu’en mars, si du moins l’hiver n’est pas trop froid. En zones plus soumises au gel, une plantation à mi-août offrira une floraison jusqu’aux premières gelées importantes. Planter dans un terreau assez riche et bien drainant.

- Arrosage/Engrais : Arrosages modérés, 2 à 3 fois par semaine. En pot, ne jamais arroser directement sur le feuillage : le cyclamen est très sensible aux attaques de champignons pathogènes en cas de trop forte humidité. Verser l’eau directement sur le terreau au bord du pot. Eliminer systématiquement l’excès d’eau après chaque arrosage.

Un apport d’engrais pour plante fleurie 1 fois par semaine assure une floraison abondante et continue.

En fin de saison, laisser tout sécher : le tubercule entre en repos, les feuilles disparaissent. Reprendre l’arrosage en septembre, après un rempotage éventuel.

- Insectes et maladies : Le champignon botrytis est très fréquent, en cas d’humidité trop forte. Il se reconnaît au feutrage gris qui se développe sur les boutons floraux et les jeunes feuilles au coeur de la plante. Traiter avec un fongicide et réduire l’arrosage, mettre dans un endroit plus aérer.

Des feuilles jaunes sont le signe d’un excès de chaleur ou d’un excès d’eau.

- Taille : Supprimer régulièrement les fleurs et feuilles fânées.

- Utilisations : Les cyclamens "minis" peuvent être mis en suspension en mélange avec d’autres plantes comme le lierre. Tous les cyclamens conviennent pour les jardinières, les massifs, la culture en potée pour l’intérieur (pièce fraîche et lumineuse).

En savoir plus :
- www.cyclamen.com
Site très complet d’un des plus grands obtenteurs européens de variétés hybrides, Morel Diffusion.
- www.cyclamen.org
Site en anglais de la Cyclamen Society, dont l’objectif est d’encourager la culture et la conservation des cyclamens, ainsi que d’accroître les connaissances sur ce genre et toutes ses espèces, formes et cultivars.
- www.mon-cyclamen.com
Tous les conseils de culture, des idées originales de décoration, liste et photos des principales maladies.
- www.eyraudplants.fr
Le site d’un autre grand obtenteur français, pour découvrir une large gamme de formes et de couleurs disponibles sur le marché.




source http://www.jardineries-jeanrey.fr/spip.php?article51
Les cyclamens

Des dizaines d’hybrides et de nuances différentes de couleurs - des formes à grand développement et grandes fleurs, aux formes naines à petites fleurs - les cyclamens répondent aujourd’hui aux besoins de tous les jardiniers. En massif, en jardinière, en pot, et même en vase, découvrez toutes les utilisations possibles de cette plante très florifère, en plein hiver.

En automne, sachez marier les vivaces et les plantes fleuries annuelles, pour égayer vos terrasses et balcons jusqu’au printemps. Ici, cyclamen, graminée, pensée jaune à grandes fleurs, célosie orange, vivace.

Les cyclamens hybrides sont issus de croisements faits à partir du cyclamen de Perse (Cyclamen persicum), originaire de Palestine, Syrie, Grèce, Turquie, Chypre, Rhodes, les îles Egées, Afrique du nord.

On dénombre environ 19 espèces différentes à l’état sauvage. Dans la nature, les plantes, à petites fleurs, ne fleurissent qu’au bout de 2 à 3 ans. Les hybridations horticoles ont permis d’obtenir des formes à grandes fleurs, aux coloris variés, et fleurissant au bout de 7 à 10 mois de culture.

Les cyclamens sont des plantes vivaces à tubercule. Les variétés hybrides résistent à des températures proches du gel, mais pas plus. Certaines nouvelles variétés sont sélectionnées pour leur résistance à la chaleur, ce qui permet de les utiliser en massif tôt en fin d’été dans le sud de la France, ou de les cultiver plus facilement à l’intérieur.

Pour une culture à l’intérieur, la température idéale se situe entre 12 et 15°C, pas plus. Le fait de sortir un cyclamen en pot la nuit, au frais, permet de prolonger sa durée de vie.

Les cyclamens forment des touffes. On distingue des formes naines (15 cm) à petites feuilles et fleurs, des formes compactes à plus grandes fleurs, et des formes à grand développement et à grandes fleurs.

Les feuilles sont plus ou moins arrondies, souvent marbrées de gris argenté, ce qui est un atout décoratif supplémentaire. Le feuillage persiste jusqu’en début d’été, puis disparaît jusqu’à l’automne (période normale de dormance).

La floraison se prolonge de juillet à Pâques, selon les variétés. Couleurs et formes sont variées : blanches, roses, rouges, mauves, violettes, saumonées, panachées. Certaines variétés sont flammées (bord des pétales de couleur différente), ou striées (panachées), il y a souvent un oeil plus foncé à la base des pétales. D’autres variétés ont des pétales frangées. Certains cyclamens ont des fleurs délicatement parfumées, par temps sec et ensoleillé.

Les cyclamens offrent une large gamme de coloris : blanc, rose, mauve, violet, rouge.

NOS CONSEILS

Planter les cyclamens à une exposition claire et fraîche. A l’extérieur, les protéger des vents dominants et des fortes pluies. En zones sud, les expositions nord, est et ouest conviennent. En régions froides, préférer sud, est et ouest. A l’intérieur, il faut de la fraîcheur et du soleil, sinon la floraison diminue, les fleurs deviennent ternes.

En extérieur, planter en octobre/novembre pour une floraison jusqu’en mars, si du moins l’hiver n’est pas trop froid. En zones plus soumises au gel, une plantation à mi-août offrira une floraison jusqu’aux premières gelées importantes. Planter dans un terreau assez riche et bien drainant.

Faire des arrosages modérés, 2 à 3 fois par semaine. En pot, ne jamais arroser directement sur le feuillage : le cyclamen est très sensible aux attaques de champignons pathogènes en cas de trop forte humidité. Verser l’eau directement sur le terreau au bord du pot. Eliminer systèmatiquement l’excès d’eau après chaque arrosage.

Un apport d’engrais pour plante fleurie 1 fois par semaine assure une floraison abondante et continue.

En fin de saison, laisser tout sécher : le tubercule entre en repos, les feuilles disparaissent. Reprendre l’arrosage en septembre, après un rempotage éventuel.

Le champignon botrytis est très fréquent, en cas d’humidité trop forte. Il se reconnaît au feutrage gris qui se développe sur les boutons floraux et les jeunes feuilles au coeur de la plante. Traiter avec un fongicide et réduire l’arrosage, mettre dans un endroit plus aéré.

Des feuilles jaunes sont le signe d’un excès de chaleur ou d’un excès d’eau. Supprimer régulièrement les fleurs et feuilles fânées.

Des utilisations variées : les cyclamens "minis" peuvent être mis en suspension en mélange avec d’autres plantes comme le lierre. Tous les cyclamens conviennent pour les jardinières, les massifs, la culture en potée pour l’intérieur (pièce fraîche et lumineuse).

En savoir plus :

- www.cyclamen.com
Site très complet d’un des plus grands obtenteurs européens de variétés hybrides, Morel Diffusion.
- www.cyclamen.org
Site en anglais de la Cyclamen Society, dont l’objectif est d’encourager la culture et la conservation des cyclamens, ainsi que d’accroître les connaissances sur ce genre et toutes ses espèces, formes et cultivars.
- www.mon-cyclamen.com
Tous les conseils de culture, des idées originales de décoration, liste et photos des principales maladies.
- www.eyraudplants.fr
Le site d’un autre grand obtenteur français, pour découvrir une large gamme de formes et de couleurs disponibles sur le marché.





source http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_cyclamen_hiver.php3
Soin du cyclamen en hiver
Le cyclamen est une plante fréquemment présente dans nos intérieurs en hiver. Il est vrai que ses fleurs délicates, dont les tons du blanc au mauve en passant par les nuances de rose et de rouge, illuminent la maison. Mais voilà, le conserver et le faire refleurir s'avère délicat...

Placez le cyclamen dans une pièce fraîche (idéalement 16°C).

La plante doit être bien éclairée mais, comme souvent, à l'abri de la lumière directe.

Effectuez des arrosages réguliers, sans verser d'eau au centre de la plante, car cela provoque invariablement la pourriture des boutons.

Faites un apport d'engrais liquide chaque semaine.

Hors période de gel, laissez-le dehors (balcon ou rebord de fenêtre) : il aime ça, et c'est autant de jours passés loin des conditions difficiles de votre appartement !

Sa floraison dure environ un mois et demi.

Le faire refleurir
La période normale de floraison s'étale de novembre à mars.

Lorsque celle-ci est terminée, continuez à arroser et engraisser le cyclamen jusqu'au jaunissement des feuilles, vers le mois d'avril. Cessez alors d'arroser et laissez la plante se reposer jusqu'en juillet. Mettez alors le pot dehors (balcon ou jardin), dans un coin ombragé, et oubliez-le !

Le feuillage disparaît, et de nouvelles feuilles apparaissent bientôt. Vous pouvez alors rempoter le bulbe, en l'enterrant aux 2/3.

Rentrez le pot en septembre; supprimez les premiers boutons floraux dès leur apparition pour renforcer la vigueur du bulbe.

Les mini-cyclamens que l'on trouve désormais facilement en jardinerie à l'automne permettent d'apporter de la couleur dans les jardinières ou les suspensions à l'anglaise.




liens divers

http://www.aujardin.info/plantes/cyclamen_persicum.php

http://www.gralon.net/articles/maison-et-jardin/jardin/article-le-cyclamen---presentation-et-conseils-de-culture-2068.htm

http://www.xn--homopathie-d7a.com/traitements/cyclamen-europaeum.html



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
Marie
Admin


Nombre de messages: 9518
Age: 61
Localisation: Nice
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Cyclamens   Sam 17 Mar - 9:49



Voila le message de Gigi qui date de janvier 2008

gigi a écrit:
voila mon cyclamen que j'ai acheté ce mati, les fleurs sont plus petites que certain , a la serre ils m'ont dit qu'il fallait de la fraicheur et beaucoup d'eau, et que les fortes chaleurs peuvent etre fatal pour lui,
c'est un annuel mais peu vivre très longtemps si il a les bonnes conditions, voir plusieurs années.

votre avis m'interesse



ma maman en a un depuis plus d'un an, il est deja "" mort "" 2 fois et est revenu et chaque fois plus beau que jamais :interoga:
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr/index.htm
 

Cyclamens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» minis cyclamens
» Cyclamens malades
» Cyclamens
» Cyclamens au jardin?
» Conseils pour réaliser un tapis de cyclamens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantamitié ::  :: -